Les pratiques du numériques

mardi, mars 19th, 2013 par Dmk

301-1264109404-numerique---465fx349f

« Etat des lieux des pratiques numériques » « Delphine Grellier, docteur en Sociologie de l’Université Montpellier III & Olivier Mauco, ATER en science politique, Paris I Panthéon Sorbonne.

Pour continuer après vous avoir présenter une définition des jeunes, il est logique de vous présenter ensuite les différentes formes de pratiques numériques, plus précisément ceux des adolescents

Dans l’enquête de Sylvie Octobre, « L’enfance des loisirs », étude longitudinale qui a suivi les mêmes enfants (près de 4 000) depuis l’âge de 11 ans (en 2002) jusqu’à 17 ans (en 2008), permet de faire le point sur la diversité des usages numériques chez les adolescents. Regarder la télévision, écouter la radio et de la musique, lire des livres et des magazines, jouer à des jeux vidéo, utiliser l’ordinateur et naviguer sur l’internet : à quel point ces différentes pratiques s’inscrivent-elles dans le quotidien?

Déjà depuis quelques années, les écrans télévisés ont accaparé la vie des adolescents. En effet, à 11 ans, 81% regarde la télévision tous les jours ( à 17 ans, 66% ) ; avec dès l’entrée au collège les séries qui prennent la place des dessins animés. Alors que la lecture de livres, bandes-dessinées, journaux, magazines diminuent fortement (à 11 ans, 14,5% ne lisent jamais ou presque jamais un livre, à 17 ans, 46,5%) et particulièrement pour la BD et les livres. Le décrochage de la lecture se fait à partir de 13 ans. Mais l’étude montre que encore plus que les écrans télés, ce sont aujourd’hui ceux des ordinateurs qui occupent le plus les jeunes. L’ordinateur est aujourd’hui une pratique typique du passage à l’adolescence.

En effet, l’ordinateur ,au fur et à mesure de l’âge, devient un objet du quotidien. A 11 ans, 14,5% des adolescents l’utilisent tous les jours ; ce chiffre est pratiquement multiplié par 5 à l’âge de 17 ans ( 69 %). De plus, on peut noter qu’il devient un objet personnel ( en 4ème/3ème, 1 adolescent sur 5 possède son propre ordinateur et au lycée, 1 sur 3) auquel les adolescents sont attachés ( à 13 ans, 43% déclarent y être très attaché ; à 17 ans, 76% ). Alors qu’à 17 ans, et 26,5%  des adolescents se déclarent être très attaché à la télévision; et 41,5 %  aux livres. Son utilisation tend vers une pratique de plus en plus autonome (à 11 ans, 19% des adolescents l’utilisent avec les parents, 29% avec les frères et sœurs ; à 17 ans, 5% l’utilisent avec les parents, 12,5% avec les frères et sœurs).

L’usage de l’ordinateur est très diversifié : écouter de la musique, regarder des vidéos, écrire, dessiner, composer, discuter, effectuer des recherches… Au début du collège, .le jeu est la pratique majoritaire sur l’ordinateur( jeux vidéos : 73%). Mais les adolescents l’utilisent également pour communiquer ( messagerie : 33% ; forums, chats : 20,5% ) et se cultiver ( consultations CD-roms : 29% ; téléchargement musique, films:23%). A la moitié du collège, on note un fort accroissement de l’usage communicationnel (courriel : 57% ;messagerie instantanée : 75%, forums et chats : 22%) et une part majeur de l’usage culturel ( films : 39,5% ; musique : multipliée par 2). On voit apparaître deux nouveaux types d’usages sur l’ordinateur : le développement de la création et le travail scolaire. L’activité artistique émerge, comme par exemple de dessin ou la photographie (33% de l’utilisation de l’ordinateur), alors que dans le même temps, la pratique traditionnelle de ces activités semble baissée. Dans le cadre de l’école, les adolescents effectuaient leurs recherches sur internet ( 56% au collège, 79% au lycée). Les usages de l’ordinateur sont culturels et ludiques. C’est moyen d’accéder au savoir, un instrument scolaire ( au milieu du collège, il y a 25 fois plus d’utilisateurs pour cet usage), mais également un outil qui permet aux adolescents d’accéder à l’ensemble de leur centres d’intérêts et à la sociabilité.

En ce qui concerne les autres pratiques numériques , une des plus importantes est l’écoute de musique : au fur et à mesure de l’âge, la vie se « musicalise » ( 37% des 11 ans écoutent de la musique quotidiennement ; 68,5% des 17 ans, et 73,5% déclarent y être très attaché ). Elle se fait de plus en plus seule ( 11 ans : 78%, 17 ans : 94,5%), de moins en moins avec la famille ( à 11 ans : 1/3 avec les parents, 46,5% avec les frères et sœurs ; à 17 ans : 1sur 10 avec les parents, 17,5% avec les frères et sœurs), mais plus avec les amis ( à 11 ans : 20% , à 17 ans : 40% ) : « C’est un double mouvement d’individualité et de sociabilité. ». A 11 ans, les adolescents se conforment aux goûts de leurs pairs alors qu’à 17 ans,leurs goûts se singularisent. La pratique des jeux vidéos sur consoles est une activité qui appartient principalement aux garçons, à 11 ans, 35% y jouent (8% des filles) et à 17 ans, 29% y jouent ( 3% des filles). Le téléphone portable peut lui aussi servir à de multiples usages numériques. Chez les 17 ans, 76,5% prennent des photos, 65,5% écoutent de la musique, 11% utilisent internet.

Le numérique induit un « nouveau régime de valeur culturelle» marqué par de grands changements. Le temps passé devant la télévision diminue alors que le visionnage du contenu télévisuel augmente sur l’ordinateur (notamment les séries). Au fur et à mesure, les adolescents deviennent de plus en plus multitâches. A 11 ans, 11,5% pratiquent plus de 5 usages différents de l’ordinateur, à 17 ans, ils sont 58,5%. A noté, que les filles et les garçons ne se différencient pas mais les enfants de cadres ont une pratique plus diversifiée que les enfants d’ouvriers. La pratique de l’écriture traditionnelle (journaux intimes) étaient plutôt une activité féminine, mais avec le réseau (blogs) l’écriture s’ouvre aux garçons. Les garçons sont plus nombreux à trouver que les blogs et les réseaux sociaux ont un effet positif sur leurs aptitudes à l’écrit et sur leur goût pour l’expression écrite.

Ces résultats montrent la rapidité de la révolution numérique au sein de la population française et son étendue. Ces résultats ont été confirmés dans d’autres enquêtes telle que  » UE Kids online » qui concernent les adolescents européens

«  À 11 ans, à l’entrée au collège, les activités sont centrées sur la télévision, le sport, l’écoute musicale et la lecture. 30 % des jeunes de 11 ans lisent un livre tous les jours, 16 % des garçons et 13 % des filles utilisent un ordinateur tous les jours.
• À 13 ans, la lecture s’éloigne de la sphère principale des activités, remplacée par l’écoute de la radio, l’ordinateur et les jeux vidéo.
• À 15 ans, l’univers multimédiatique et interactif domine nettement, associant télévision, radio, ordinateur. C’est l’âge aussi où tous les jeunes sont dotés de téléphones portables.
• À 17 ans, la télévision est sortie de la sphère des activités auxquelles on est le plus attaché. Écoute musicale et multi-usage de l’ordinateur sont emblématiques des années lycée. À cet âge, ils ne sont plus que 9 % à lire un livre tous les jours. 71 % des garçons et 66 % des filles utilisent l’ordinateur quotidiennement. »

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :